La gestion des bassins versants

Hormis la Garonne et ses rives, la CdC a délégué la gestion de ses cours d’eau aux syndicats de bassins versants qui les entretenaient depuis des années et qui se sont structurés pour reprendre des ruisseaux isolés.

Définition d’un bassin versant

Le bassin versant d’un cours d’eau correspond à la surface du territoire qui draine vers lui ses eaux de pluie. La ligne de partage des eaux est la limite du bassin versant.

Figure 1 : Carte de répartition de la gestion des cours d’eau et bassins versants par les trois syndicats sur le territoire du Réolais en Sud Gironde

Quelles sont les actions menées ?

Au-delà de la protection contre les crues par les ouvrages, la GEMAPI c’est aussi l’aménagement du territoire :

La gestion des embâcles des cours d’eau

Figure 1: Travaux d’entretien de l’entreprise Audebert sur les berges de la Bassanne entrepris par le syndicat du Beuve Bassanne (http://smahbb.fr)

Les embâcles peuvent provoquer des retenues d’eau et empêcher l’écoulement correct du cours d’eau. L’eau s’étale donc davantage autour de l’obstacle et peut provoquer des dommages dans les habitations/bâtiments voisins. Dans le cas d’ouvrages hydrauliques, des branchages peuvent, par exemple, bloquer le fonctionnement de portes qui  doivent se fermer si l’eau monte, accentuant le phénomène d’inondation.

La préservation et/ou la création des zones naturelles aux abords des cours d’eau

Ces zones d’expansion de crue jouent un rôle de stockage transitoire de l’eau lors d’un débordement du cours d’eau et permettent un ralentissement de l’écoulement pour préserver la population et les bâtiments en aval. Ce sont aussi des réservoirs de biodiversité.

La restauration de la continuité écologique

Figure 2: Seuil du cours d’eau le Dropt à Casseuil pour lequel des travaux d’aménagement sont prévus pour 2019 par le syndicat du Dropt aval

Le bon écoulement des eaux permet :

Pour assurer ce bon écoulement, il est parfois nécessaire que certains ouvrages soient aménagés (figure 2) voire supprimés.

Si vous souhaitez des informations ou renseignements sur un cours d’eau du territoire, ou en savoir plus sur les actions des syndicats, n’hésitez pas à contacter les techniciens des bassins versants :

Syndicat mixte d’aménagement des bassins versants du Trec, de la Gupie et du Médier

Guillaume SAPHARY, Technicien rivière

05 53 88 28 37

sabv.trec.gupie.canaule[at]orange.fr

Syndicat mixte d’aménagement hydraulique des bassins versants du Beuve et de la Bassanne

Théo HUGUET, Technicien rivière

06 40 68 44 11

/ technique[at]smahbb.fr

Voir le site

Syndicat Mixte du Dropt aval

Alexandre BOUSQUET, technicien rivière

06 70 32 71 19

riv.dropt[at]orange.fr

Voir le site

Un volet « eau » dans les documents d’urbanisme

Afin d’éviter de construire dans les zones exposées aux inondations ou encore de diminuer les zones d’expansion des cours d’eau, l’ensemble des données disponibles sur les lits majeurs des cours d’eau, les zones humides, les zones naturelles, le zonage du Plan de prévention du risque inondation (PPRI) est intégré aux projets d’urbanisme.

L’intégration de ces données est menée par la CdC dans le cadre de l’élaboration du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) en cours actuellement.

Pour plus d’informations sur le PLUi, vous pouvez consulter la page PLUi.